3 informations sur l’isolation

On entend souvent parler d’isolation, de normes thermiques sans forcément savoir à quoi, cela correspond ni ce qu’il faut faire ou ne pas faire. Vous avez besoin de conseils en matière d’isolation thermique des murs ou pour votre toiture ? Voici 10 informations sur l’isolation.

Il ne sera pas question ici de l’isolation pour un appartement, ce sujet sera abordé dans un prochain article parce que les possibilités ne sont pas les mêmes.

Les déperditions d’énergie

Connaissez-vous le pourcentage de perte d’énergie que vous avez dans votre logement ? Je vous rassure, moi non plus. Seulement, voici quelques chiffres qui vont vous permettre de vous rendre compte que l’isolation est un point essentiel pour faire des économies d’énergie dans votre maison.

  • 30 % de déperdition pour la toiture : la toiture comprend le toit, la charpente et les combles ;
  • 25 % par les murs ;
  • 13 % pour les ouvertures : ce sont les fenêtres et les portes ;
  • 20 % pour le renouvellement de l’air ;
  • 7 % par les sols ;
  • 5 % via des ponts thermiques : les ponts thermiques sont des brèches qui font passer l’air extérieur.

L’isolation thermique de la toiture

Comme on l’a vu précédemment, une toiture mal isolée est ce qui va vous coûter le plus en énergie. En effet, c’est comme si vous dormiez la nuit sans couverture ou avec des endroits où l’air passe. Vous voyez cette sensation désagréable de sentir le froid vous saisir pendant votre sommeil et vous empêchant de dormir ? Et bien, c’est la même chose pour votre maison, une mauvaise toiture ou pas bien isolée va donner la même chose. Vous allez chauffer dehors.

Les combles

Pour éviter cela, il est important d’entretenir régulièrement la couverture, la charpente et que l’isolation des combles soit aux normes. Il existe plusieurs méthodes pour isoler des combles, mais cela va dépendre de la nature de vos combles :

  • Les combles perdus : quand vous avez, au-dessus de chez vous, un espace que vous ne pouvez pas qualifier de grenier, mais qui fait le lien entre vos pièces de vie et votre toit, ce sont des combles dit perdus. En effet, ils ne sont pas habités ni aménagés, c’est pour cela qu’on dit qu’ils sont perdus. Il faudra alors utiliser la méthode de soufflage. SI vos combles sont tout de même accessibles, il sera éventuellement possible d’utiliser des panneaux isolants.
  • Les combles aménagés : quand vous avez créé des pièces sous les toits, ce sont des combles aménagés. Il faudra alors passer par la méthode des panneaux. En effet, ce n’est pas possible d’utiliser la méthode de soufflage, car cela va se projeter sur toutes les surfaces.

Le toit

Il faut bien faire vérifier votre toit par un couvreur si vous avez un doute. En plus de vous protéger du froid ou de la chaleur, une bonne isolation, peut vous mettre à l’abri de la pluie. Avoir des infiltrations dans une pièce de vie n’est pas bon pour votre portefeuille ni pour votre santé. Si vous avez un doute, contactez votre couvreur pour une vérification. Il vaut mieux débourser de l’argent en prévention qu’en gros œuvre.

La charpente

Une charpente va forcément s’altérer avec le temps. Si vous avez le projet de construire, faites très attention à cette étape de la construction pour que tout soit bien effectué comme il le faut. C’est comme si, pour votre corps, vous pratiquiez du sport sur une blessure ou bien sans savoir que vous avez quelque chose de déplacer. Vous n’allez pas forcément le sentir au départ, mais sur la durée cela va devenir une douleur récurrente et qui finis par vous stopper plus longtemps que prévu.

La charpente, c’est l’ossature de votre maison, alors prêtez-y toute l’attention qu’elle mérite.

L’isolation thermique des murs

Si vous avez de bonnes fermetures, mais que vos murs ne sont pas isolés ou peu isolés, cela ne va pas servir à grand-chose. Il est évident que des fenêtres double ou triple vitrage vont vous aider à faire des économies d’énergie et apportera un confort thermique et phonique, mais il ne faut pas oublier les murs. Vous pouvez opter pour l’isolation intérieure ou extérieure. Il faut bien avoir en tête que l’isolation intérieure va vous faire perdre un peu de surface habitable.

Le must du must est l’isolation extérieure, seulement cela a un coût. C’est plus cher d’isoler sa maison de l’extérieur que par l’intérieur. Pour les anciennes maisons, rien de mieux que la double isolation pour contrer les détériorations éventuelles.

Le pouvoir isolant du bois

Je sais bien, que vous devez en avoir entendu beaucoup parler du bois comme matériaux ayant une bonne résistance thermique. Il faut savoir que le bois a la particularité de vous offrir une bonne régulation thermique, mais également une bonne isolation phonique. Vous pourrez profiter d’une température plutôt stable et chaude en hiver et fraîche en été. Il est évident que pour cela, il faut également avoir de bonnes habitudes d’aérations.

De plus, si vous souhaitez avoir le moins d’impact possible sur la planète, le bois ne produit presque pas de déchet à la construction. Il faudra également veiller à bien choisir le constructeur pour qu’il choisisse du bois éco-responsable et n’entraînant pas de déforestation intensive.

Le bois est également un très bon isolant phonique, vous ferez donc d’une pierre deux coups en choisissant ce matériau.

Pour les nouvelles constructions, il y est des normes pour l’isolation des murs, de la toiture, etc.

Et vous, où en êtes vous avec votre isolation ? Vous avez maintenant en tête les grandes lignes pour une bonne isolation thermique.

Julie Renault

Julie alias Lyly, je suis rédactrice web freelance depuis quelques mois et j'adore parler décoration et de jardin ! J'ai déjà rédigé sur les thématiques de l'isolation et du crédit immobilier, alors je veux vous faire profiter de mes connaissances en la matière. L'objectif ici est d'échanger sur ces thématiques, de vous conseiller. J'attends également vos retours !

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This

Partagez !

Faites-nous plaisir et partagez cet article sur vos réseaux sociaux.